HomeFAQ
Faq

Le Festival est-il un festival uniquement de films documentaires ?
Oui. Les fictions font en général l'objet d'une sortie dans les salles parisiennes. Mais cela insuffisamment le cas pour le documentaire. C'est la raison pour laquelle nous privilégions la programmation exclusive de films documentaires courts et longs métrages.
Quels sont vos projets ?
Nous recevons chaque année plusieurs centaines de candidatures. Nous ne pouvons que sélectionner une poignée des films qui nous sont proposés. C'est la raison pour laquelle nous prévoyons la mise en ligne en 2018 d'un site qui permettra aux réalisateurs de films de proposer leur oeuvre en visionnage gratuits ou payant aux membres du site du FIFDH.
Pourquoi vous est venue l'idée de créer un festival du film des droits de l'Homme ?
A l'origine, il n'y avait que peu de fenêtres de visibilité sur les chaînes de télévision pour les documentaires traitant de cette thématique. Ces films étaient quasiment absents des salles de cinéma. Depuis internet haut débit s'est déployé dans tous les foyers et les possibilités de voir ces oeuvres en salles ont augmenté. Toutefois, pour des diificultés de rémunération des auteurs sur internet toujours non résolues et d'une offre en salles insuffisante pour ce type d'oeuvres, l'offre de documentaires sur cette thématique ne reflète pas le nombre de films produits chaque année. Nous travaillons avec d'autres partenaires européens à mettre en ligne une plateforme de diffusion du plus grand nombre de films sur cette thématique de manière à mieux refléter la richesse et la diversité de cette production.
Comment s'effectue votre sélection ?
Nous recevons chaque année environ 500 candidatures chaque année. Au final, nous retenons une vingtaine de longs métrages documentaires. La sélection est donc sévère. Elle s'effectue sur des critères de qualité cinématographique, de force de l'écriture, d'originalité et de portée du témoignage. Elle ne prétend évidemment à aucun caractère de scientificité.