HomeAccueilProgramme
Toutes les séances

  • 5 Dec
    Day 1
  • 6 Dec
    Day 2
  • 7 Dec
    Day 3
  • 8 Dec
    Day 4
  • 9 Dec
    Day 5
  • 10 Déc
    Day 6
  • 11 Dec
    Day 7
  • 12 Dec
    Day 8
  • Salle 1
19h30 Cérémonie d’ouverture
Ouverture du festival

La cérémonie d'ouverture du 15e Festival International du Film des Droits de l'Homme de Paris débutera à 19h30 au cinéma l'Entrepôt.

20h00 Complicit
Détails

Des milliers de travailleurs chinois ont contracté des maladies mortelles liées à l'utilisation de produits chimiques dans les produits éléctroniques. L'un d'eux est Yi Yeting. Mais il a décidé de se défendre en apprenant le droit du travail et en trainant ses anciens employeurs devant les tribunaux. Il a créé une coopérative qui défend et éduque les autres travailleurs malades. FIlmé dans la discrétion pendant plusieurs années, "Complicit" suit Yi Yeting et d'autres militants dans leur combat pour améliorer les conditions de travail dans les usines chinoises. Pour dénoncer la corruption des autorités, ils infiltrent les usines à l'origine des marques mondiales les plus célèbres. A la suite de la projection, une rencontre aura lieu en présence de Jean Louis Rocca, doctorant à l'EHESS, spécialiste de la société chinoise, Maddalena Neglia, Responsable du bureau mondialisation et droits de l"homme de la FIDH, Heather White (par skype), la réalisatrice du film et Yves Veyrier, secrétaire confédéral de la CGT-FO. Voir la fiche film

  • Salle 1
17h30 Barakaden
Détails

Oumou a quitté son village à 14 ans pour venir travailler comme barakeden à Bamako. Journées interminables, humiliations, salaires de misère… Comme des dizaines de milliers de jeunes filles au Mali, elle endure ce quotidien pour espérer une vie meilleure. Le soir, ces « petites bonnes » se retrouvent et laissent éclater leur rancœur. Aidées par quelques militants, certaines commencent à s’organiser autour d’une association, l’ADDAD, pour faire valoir leurs droits. Pendant ce temps, au village, Hawa s’apprête à partir pour la première fois à la capitale…

Projection le mercredi 6 décembre à 17h30 en présence de Adeline Gonin - réalisatrice - d'André Bourgeot, anthropologue spécialiste du Mali et de Manon Testemale, juriste au CCEM.

Voir la fiche

19h50 The Penalty
Détails

Aujourd’hui, la peine de mort ne cesse de diviser l’Amérique. Entre le coût élevé de l’approvisionnement en médicaments pour les injections létales et les contestations sans précédent de l’opinion américain, la légitimité de la peine capitale est sans cesse remise en question. The Penalty suit trois personnes dans le couloir de la mort et l’atmosphère politique qui les entoure. Il suit une exécution bâclée suite à des problèmes liés au protocole d’injection létale, la réhabilitation d’un homme qui a passé 15 ans dans le couloir de la mort pour un crime qu’il n’a pas commis et enfin la famille d’une jeune femme, brutalement assassinée, divisée sur le sujet de la peine capitale. Simon Grivet, maître de conférences sur l'histoire de la justice et du droit aux USA, Sandrine Ageorges-Skinner, militante abolitionniste et Laura Shacham, productrice de The Penalty, seront présents suite à la projection afin de discuter avec le public. Voir la fiche

22h00 Né en Syrie
Détails

Depuis le début de la guerre civile en Syrie en 2011, environ 9 millions de Syriens ont quitté leur terre. Parmi eux, la moitié sont des enfants. Filmé en 4K et avec une bande originale composée par Gabriel Yared, le documentaire « Né en Syrie » suit le chemin de sept jeunes enfants pendant un an. À travers leur regard, nous partageons leur vie, depuis la fuite de Syrie, en passant par les camps de réfugiés au Moyen-Orient, jusqu’à leur arrivée vers la terre promise, l’Europe. Et puis nous continuons de les suivre pendant leurs six premiers mois en Europe… Ce film est un témoignage unique de l’expérience des réfugiés. Voir la fiche  

  • Salle 1
17h30 Ketermaya
Détails

Sur une colline poussiéreuse entourée d'oliviers, les enfants de Ketermaya jouent loin des horreurs de la Syrie. Mais la vie dans le camp de réfugiés libanais est loin d'être facile. L'éducation désorganisée, la perte d'êtres chers et les stigmates de la guerre pèsent lourdement dans ce portrait de l'enfance et son innocence. Shoshana Fine, spécialiste des questions migratoires, et Anmar Hijazi, membre de l'association Souria Houria, interviendront suite à la projection en présence du réalisateur. Voir la fiche

19h50 Bras de fer
Détails

Le 26 octobre 2012, une poussière rouge recouvre la ville de Québec, et plus particulièrement le quartier Limoilou, où Véronique Lalande et son conjoint Louis Duchesne ont acheté et rénové un petit duplex pour élever leur garçon d’un an, Léo. Oxyde de fer, nickel, zinc cuivre, arsenic et autres métaux lourds tombent sur les quartiers avoisinants le port de Québec qui abrite Arrimage du Saint-Laurent, le plus important transbordeur de nickel en Amérique du Nord. Depuis cet épisode, Véronique appelle, écrit, convoque; elle propage son indignation et son désir d’un environnement sain. Cette simple citoyenne réussira-t-elle à obliger cette multinationale à se conformer aux lois ?

Véronique Lalande et Louis Duchesne seront présents suite à la diffusion du film.

Voir la fiche

22h00 The War Show
Détails

De la révolution à la guerre en sept étapes, sept chapitres qui scandent le saisissant documentaire The War Show de la Syrienne Obaidah Zytoon et du Danois Andreas Dalsgaard. Ce sont les étapes d’une descente en enfer, du Printemps arabe à la guerre civile, de l’espoir à la dévastation, des marches pour la liberté à la répression sauvage. Une parabole documentée par un groupe d’amis qui ont commencé en 2011 à tourner une sorte de journal de bord amateur, lequel est devenu, à mesure que les événements ont dégénéré, une témoignage précieux et douloureux, vécu de l’intérieur, sur l’oppression du régime Bachar-el-Assad. Voir la fiche

  • Salle 1
13h10 Complicit
Détails

Des milliers de travailleurs chinois ont contracté des maladies mortelles liées à l'utilisation de produits chimiques dans les produits éléctroniques. L'un d'eux est Yi Yeting. Mais il a décidé de se défendre en apprenant le droit du travail et en trainant ses anciens employeurs devant les tribunaux. Il a créé une coopérative qui défend et éduque les autres travailleurs malades. FIlmé dans la discrétion pendant plusieurs années, "Complicit" suit Yi Yeting et d'autres militants dans leur combat pour améliorer les conditions de travail dans les usines chinoises. Pour dénoncer la corruption des autorités, ils infiltrent les usines à l'origine des marques mondiales les plus célèbres.

Cette projection aura lieu en présence de Maria Isabel Cubides, de Danielle Auroi et de Isabelle Le Gal, présidente de l'association I-Boycott.

Voir la fiche

15h30 Né en Syrie
Détails

Depuis le début de la guerre civile en Syrie en 2011, environ 9 millions de Syriens ont quitté leur terre. Parmi eux, la moitié sont des enfants. Filmé en 4K et avec une bande originale composée par Gabriel Yared, le documentaire « Né en Syrie » suit le chemin de sept jeunes enfants pendant un an. À travers leur regard, nous partageons leur vie, depuis la fuite de Syrie, en passant par les camps de réfugiés au Moyen-Orient, jusqu’à leur arrivée vers la terre promise, l’Europe. Et puis nous continuons de les suivre pendant leurs six premiers mois en Europe… Ce film est un témoignage unique de l’expérience des réfugiés. Samar Damlakhi Mawazini professeur d'arabe et humanitaire, membre du conseil d'administration de SOS méditerranée interviendra le 8 décembre à l'issue de la projection de Né en Syrie à 16h30. Voir la fiche

17h30 Bras de fer
Détails

Le 26 octobre 2012, une poussière rouge recouvre la ville de Québec, et plus particulièrement le quartier Limoilou, où Véronique Lalande et son conjoint Louis Duchesne ont acheté et rénové un petit duplex pour élever leur garçon d’un an, Léo. Oxyde de fer, nickel, zinc cuivre, arsenic et autres métaux lourds tombent sur les quartiers avoisinants le port de Québec qui abrite Arrimage du Saint-Laurent, le plus important transbordeur de nickel en Amérique du Nord. Depuis cet épisode, Véronique appelle, écrit, convoque; elle propage son indignation et son désir d’un environnement sain. Cette simple citoyenne réussira-t-elle à obliger cette multinationale à se conformer aux lois ?

Véronique Lalande et Louis Duchesne interviendront à la suite de la projection de Bras de fer le 8 décembre à 17h30 en compagnie de Madeleine Akrich et de Muriel Dubreuil.

Voir la fiche

19h50 E-team
Détails

E-Team suit les activités à haut risque de quatre enquêteurs intrépides de Human Rights Watch qui sont toujours les premiers sur le terrain pour relever et dénoncer les violations des droits humains dans les pays déchirés par la guerre tels que la Syrie et la Libye.

Thérèse Leprêtre, avocate du barreau de Paris, interviendra suite à la projection du film.
22h00 Ketermaya
Détails

Sur une colline poussiéreuse entourée d'oliviers, les enfants de Ketermaya jouent loin des horreurs de la Syrie. Mais la vie dans le camp de réfugiés libanais est loin d'être facile. L'éducation désorganisée, la perte d'êtres chers et les stigmates de la guerre pèsent lourdement dans ce portrait de l'enfance et son innocence. Voir la fiche

  • Salle 1
13h10 Pédophilie dans l’église : La loi du silence
Détails

Martin Boudot en partenariat avec Médiapart a enquêté pendant près d’un an sur l’un des secrets les mieux gardés de l’Eglise de France : les affaires de prêtres accusés d’abus sexuels sur mineurs. Cash Investigation a découvert que des religieux, condamnés pour pédophilie, sont toujours en activité, parfois au contact d’enfants. L’équipe de Cash a aussi mis au jour que plusieurs évêques français n’ont pas signalé à la justice des prêtres accusés de pédophilie et n’ont reçu aucune sanction de l’Eglise… Aujourd’hui, l’Eglise de France demande « pardon » aux victimes pour ce « silence coupable ». Martin Boudot, le réalisateur, et Latifa Bennari, fondatrice de l'association l'Ange Bleu, seront présents suite à la diffusion. Voir la fiche

15H30 Vivre riche
Détails

« Rolex le Portugais » a tenté l'aventure au Burkina Faso voisin, sans succès. Le voici de retour à Abidjan, pour gagner beaucoup d'argent. Avec ses compagnons, âgés de 15 à 25 ans, il vit de de l'économie informelle, en particulier celle du « broutage », soit des arnaques sur Internet, en profitant des largesses pécuniaires de blanches en mal d'amour ou de sensations, qu'ils vont ensuite brûler dans les maquis (débits de boisson) ou les boîtes. Les protagonistes de Vivre Riche appartiennent à une jeunesse mutante, déboussolée par les années de guerre civile, qui entend ni plus ni moins « encaisser la dette coloniale ». Voir la fiche 

17h30 Un village de Calabre
Détails

Riace est un village de Calabre. Autrefois terre de guerriers, c’est aujourd’hui un havre de paix pour les réfugiés : la pensée utopique d’une petite communauté au cœur d’une Europe au ségrégationnisme grandissant. Par le passé, le maire décida de céder des logements vides à ceux qui avaient besoin d’un toit, quelle que soit leur origine ou la couleur de leur peau. C’est ainsi que la communauté de Riace devint la première à accueillir convenablement des réfugiés, à les héberger comme des êtres humains et non comme les statistiques d’une catastrophe mondiale. Mais l’heure est aux élections. L’opposition veut se défaire du maire de gauche. La population doit défendre les résultats obtenus par la communauté. En observant attentivement des gens de milieux différents travailler ensemble à la création de nouvelles approches et valeurs, les réalisateurs donnent une réponse imparable aux politiciens qui prônent la haine, le racisme et la ségrégation. À la manière d’une fable néoréaliste de Vittorio De Sica, le village et ses habitants incarnent l’espoir d’un futur meilleur.

Filippo Furri, membre de l’association Migreurop, interviendra suite à la projection.

Voir la fiche

19h50 Free Lunch Society
Détails

Que feriez-vous si votre revenu était pris en charge? Il y a encore quelques années, le revenu universel était considéré comme une utopie. Aujourd’hui, ce n’est plus le cas. Le sujet fait l’objet de nombreux débats dans tous les camps politiques et scientifiques. Free Lunch Society cherche à décrire le concept, recherche des explications, les possibilités et les expériences concernant sa mise en œuvre.

Julien Bayou, co-fondateur de l’association MonRevenuDeBase et Nicole Teke, coordinatrice internationale du MFRB, interviendront suite à la projection du film.

Afficher la fiche

22h00 Barakaden
Détails

Oumou a quitté son village à 14 ans pour venir travailler comme barakeden à Bamako. Journées interminables, humiliations, salaires de misère… Comme des dizaines de milliers de jeunes filles au Mali, elle endure ce quotidien pour espérer une vie meilleure. Le soir, ces « petites bonnes » se retrouvent et laissent éclater leur rancœur. Aidées par quelques militants, certaines commencent à s’organiser autour d’une association, l’ADDAD, pour faire valoir leurs droits. Pendant ce temps, au village, Hawa s’apprête à partir pour la première fois à la capitale… Voir la fiche

  • Salle 1
13h10 Vivre riche
Détails

« Rolex le Portugais » a tenté l'aventure au Burkina Faso voisin, sans succès. Le voici de retour à Abidjan, pour gagner beaucoup d'argent. Avec ses compagnons, âgés de 15 à 25 ans, il vit de de l'économie informelle, en particulier celle du « broutage », soit des arnaques sur Internet, en profitant des largesses pécuniaires de blanches en mal d'amour ou de sensations, qu'ils vont ensuite brûler dans les maquis (débits de boisson) ou les boîtes. Les protagonistes de Vivre Riche appartiennent à une jeunesse mutante, déboussolée par les années de guerre civile, qui entend ni plus ni moins « encaisser la dette coloniale ». Voir la fiche

15h30 Barakaden
Détails

Oumou a quitté son village à 14 ans pour venir travailler comme barakeden à Bamako. Journées interminables, humiliations, salaires de misère… Comme des dizaines de milliers de jeunes filles au Mali, elle endure ce quotidien pour espérer une vie meilleure. Le soir, ces « petites bonnes » se retrouvent et laissent éclater leur rancœur. Aidées par quelques militants, certaines commencent à s’organiser autour d’une association, l’ADDAD, pour faire valoir leurs droits. Pendant ce temps, au village, Hawa s’apprête à partir pour la première fois à la capitale Voir la fiche

17h30 Maman Colonelle
Détails

La Colonelle Honorine travaille au sein de la police congolaise où elle est chargée de la protection des enfants et de la lutte contre les violences sexuelles. Alors qu’elle travaille depuis 15 ans à Bukavu, à l’est de la RDC, elle apprend qu’elle est mutée à Kisangani. Sur place elle se trouve face à de nouveaux enjeux. A travers le portrait de cette femme d’un courage et d’une ténacité hors du commun qui lutte pour que justice soit faite, le film aborde la question des violences faites aux femmes et aux enfants en RDC. Voir la fiche

19h50 Place à la Révolution
Détails

"Tuez Sankara, des milliers de Sankara naitront", avait prophétisé le visionnaire, révolutionnaire et intègre président Thomas Sankara du Burkina Faso, peu de temps avant son assassinat en 1987. Fin 2014, après des années de lutte contre vingt sept ans de règne, le peuple burkinabé renverse l’assemblée nationale et oblige son président Blaise Campaoré à démissionner. Cette "deuxième révolution" du pays fut largement menée par le mouvement pacifiste "Le Balai Citoyen", fondé en 2013 par deux musiciens engagés revendiquant l’héritage de Sankara, le rasta Sam'k Lejah et le rappeur Smokey. Caméra au poing, Parfait Kaboré nous entraine dans cette épopée populaire et artistique inédite qui révèle l’espoir du changement, à la conquête de la liberté. Bruno Jaffré, spécialiste de l’histoire de l’Afrique, interviendra suite à la projection. Voir la fiche

22h00 Free Lunch Society
Détails

Que feriez-vous si votre revenu était pris en charge? Il y a encore quelques années, le revenu universel était considéré comme une utopie. Aujourd’hui, ce n’est plus le cas. Le sujet fait l’objet de nombreux débats dans tous les camps politiques et scientifiques. Free Lunch Society cherche à décrire le concept, recherche des explications, les possibilités et les expériences concernant sa mise en œuvre. Voir la fiche

  • Salle 1
13h10 Maman Colonelle
Détails

La Colonelle Honorine travaille au sein de la police congolaise où elle est chargée de la protection des enfants et de la lutte contre les violences sexuelles. Alors qu’elle travaille depuis 15 ans à Bukavu, à l’est de la RDC, elle apprend qu’elle est mutée à Kisangani. Sur place elle se trouve face à de nouveaux enjeux. A travers le portrait de cette femme d’un courage et d’une ténacité hors du commun qui lutte pour que justice soit faite, le film aborde la question des violences faites aux femmes et aux enfants en RDC. Voir la fiche

15h30 E-team
Détails

E-Team suit les activités à haut risque de quatre enquêteurs intrépides de Human Rights Watch qui sont toujours les premiers sur le terrain pour relever et dénoncer les violations des droits humains dans les pays déchirés par la guerre tels que la Syrie et la Libye. Ross Kauffman, le réalisateur, sera présent suite à la projection. Voir la fiche

17h30 Place à la révolution
Détails

"Tuez Sankara, des milliers de Sankara naitront", avait prophétisé le visionnaire, révolutionnaire et intègre président Thomas Sankara du Burkina Faso, peu de temps avant son assassinat en 1987. Fin 2014, après des années de lutte contre vingt sept ans de règne, le peuple burkinabé renverse l’assemblée nationale et oblige son président Blaise Campaoré à démissionner. Cette "deuxième révolution" du pays fut largement menée par le mouvement pacifiste "Le Balai Citoyen", fondé en 2013 par deux musiciens engagés revendiquant l’héritage de Sankara, le rasta Sam'k Lejah et le rappeur Smokey. Caméra au poing, Parfait Kaboré nous entraine dans cette épopée populaire et artistique inédite qui révèle l’espoir du changement, à la conquête de la liberté. Voir la fiche

19h50 The War Show
Détails

De la révolution à la guerre en sept étapes, sept chapitres qui scandent le saisissant documentaire The War Show de la Syrienne Obaidah Zytoon et du Danois Andreas Dalsgaard. Ce sont les étapes d’une descente en enfer, du Printemps arabe à la guerre civile, de l’espoir à la dévastation, des marches pour la liberté à la répression sauvage. Une parabole documentée par un groupe d’amis qui ont commencé en 2011 à tourner une sorte de journal de bord amateur, lequel est devenu, à mesure que les événements ont dégénéré, une témoignage précieux et douloureux, vécu de l’intérieur, sur l’oppression du régime Bachar-el-Assad.

Omar Souleiman, journaliste et poète syrien, interviendra suite à la projection du film.

Voir la fiche

22h00 Un village de Calabre
Détails

Riace est un village de Calabre. Autrefois terre de guerriers, c’est aujourd’hui un havre de paix pour les réfugiés : la pensée utopique d’une petite communauté au cœur d’une Europe au ségrégationnisme grandissant. Par le passé, le maire décida de céder des logements vides à ceux qui avaient besoin d’un toit, quelle que soit leur origine ou la couleur de leur peau. C’est ainsi que la communauté de Riace devint la première à accueillir convenablement des réfugiés, à les héberger comme des êtres humains et non comme les statistiques d’une catastrophe mondiale. Mais l’heure est aux élections. L’opposition veut se défaire du maire de gauche. La population doit défendre les résultats obtenus par la communauté. En observant attentivement des gens de milieux différents travailler ensemble à la création de nouvelles approches et valeurs, les réalisateurs donnent une réponse imparable aux politiciens qui prônent la haine, le racisme et la ségrégation. À la manière d’une fable néoréaliste de Vittorio De Sica, le village et ses habitants incarnent l’espoir d’un futur meilleur. Voir la fiche

  • Salle 1
17h30 Né en Syrie
Détails

Depuis le début de la guerre civile en Syrie en 2011, environ 9 millions de Syriens ont quitté leur terre. Parmi eux, la moitié sont des enfants. Filmé en 4K et avec une bande originale composée par Gabriel Yared, le documentaire « Né en Syrie » suit le chemin de sept jeunes enfants pendant un an. À travers leur regard, nous partageons leur vie, depuis la fuite de Syrie, en passant par les camps de réfugiés au Moyen-Orient, jusqu’à leur arrivée vers la terre promise, l’Europe. Et puis nous continuons de les suivre pendant leurs six premiers mois en Europe… Ce film est un témoignage unique de l’expérience des réfugiés.

Guillaume Lardanchet, Directeur de l’association Hors la rue, interviendra suite à la projection.

Voir la fiche

19h30 Cérémonie de cloture
Cérémonie de cloture

La cérémonie de cloture du 15è Festival International du Film des Droits de l'Homme de Paris débutera à 19H30 au cinéma l'Entrepôt !

20h00 L’exil
Détails

Albanie. Mésil est un talentueux dessinateur qui travaille pour un quotidien. Doué pour le dessin depuis son plus jeune âge, Mésil a été le témoin de tous les bouleversements survenus en quelques années à travers l’Europe de l’est : La chute du communisme, les changements de nomenklatura et les luttes de pouvoir. Profondément amoureux de sa femme Mina, avec qui il forme un couple fusionnel, Mésil est épris de justice. Suite à la publication d’une caricatures qui dénonce la corruption qui gangrène son pays, Mésil va être victime de violences et de menaces. Pour protéger les siens, il doit partir. Son cousin organise sa fuite discrète vers l’Italie, mais Mina sa femme ne peut se résoudre à son départ. Au cours de son périlleux voyage, les souvenirs de Mésil vont s’animer à travers ses dessins. Religion, vendetta, mafia, famille, trahisons et amours vont s'entremêler dans un univers sombre et poétique. Projection du film en avant-première, en présence des réalisateurs Alain Delmas, Anthony Pascal et de l'équipe du film. Voir la fiche

22h00 The Penalty
Détails

Aujourd’hui, la peine de mort ne cesse de diviser l’Amérique. Entre le coût élevé de l’approvisionnement en médicaments pour les injections létales et les contestations sans précédent de l’opinion américain, la légitimité de la peine capitale est sans cesse remise en question. The Penalty suit trois personnes dans le couloir de la mort et l’atmosphère politique qui les entoure. Il suit une exécution bâclée suite à des problèmes liés au protocole d’injection létale, la réhabilitation d’un homme qui a passé 15 ans dans le couloir de la mort pour un crime qu’il n’a pas commis et enfin la famille d’une jeune femme, brutalement assassinée, divisée sur le sujet de la peine capitale. Voir la fiche